Autres colles

Cyanoacrylate

 

Les cyanoacrylates sont une famille de colles puissantes et rapides utilisées en médecine, dans l’industrie, et dans la vie courante.
Ils ont une courte date de péremption quand ils ne sont pas utilisés (environ un an à compter de leur production si le tube n’a pas été ouvert, et un mois s’il a déjà été ouvert, à moins d’être surgelés). Ces colles sont légèrement toxiques ou parfois allergènes. Leur durcissement est dû à une polymérisation très rapide du monomère, qui commence au contact de l’eau ou même de l’humidité ambiante.

Les cyanoacrylates comprennent le 2-cyanoacrylate de méthyle (plus connu sous le nom commercial de « Super Glue »), le 2-cyanoacrylate d’éthyle, le 2-cyanoacrylate de butyle ou encore le 2-cyanoacrylate d’octyle (utilisé en médecine humaine et vétérinaire, ainsi que pour les premiers soins). L’octyl cyanoacrylate a été développé pour réduire les problèmes de toxicité, ainsi que les irritations cutanées et les réactions allergiques. Les colles cyanoacrylate sont parfois connues sous le nom générique de « colles instantanées » ou ” superglues “.

 

Le brevet originel du cyanoacrylate a été déposé aux États-Unis en 1942, au cours de la Seconde Guerre mondiale, par la Goodrich Company alors qu’elle tentait de mettre au point un nouveau type de plastique destiné aux réticules des viseurs d’armes à feu, ces derniers étant encore constitués de soie d’araignée. Ses inventeurs, une équipe de scientifiques dirigés par Harry Coover, aboutirent un moment à un produit qui collait puissamment à tous les équipements utilisés pour le manipuler et ils l’abandonnèrent.

En 1951, Coover et un collègue, Fred Joyner, alors chercheurs chez Eastman Kodak, s’intéressèrent à nouveau aux cyanoacrylates et comprirent leur intérêt commercial. C’est ainsi qu’en 1958, la société mit sur le marché la première version de cet adhésif universel, l’Eastman #910.

Dans les années 1960, Eastman Kodak, tout en continuant à le commercialiser lui-même, vendit le brevet du cyanoacrylate à Loctite qui l’exploita sous une différente dénomination, Loctite Quick Set 404. En 1971, Loctite développa sa propre capacité de production et introduisit ses propres cyanoacrylates, commercialisés initialement sous le nom de Super Bonder, et plus tard Super Glue. Il gagna rapidement des parts de marché, et à la fin des années 1970 il avait dépassé Eastman Kodak sur le marché industriel nord-américain.

Il existe également d’autres producteurs de cyanoacrylate, comme LePage (une entreprise canadienne achetée par Henkel en 1996), 3M qui commercialise le Vetbond — une forme de cyanoacrylate médical destiné aux vétérinaires — ou encore la Permabond Division of National Starch and Chemical, Inc., une ancienne branche d’Unilever, qui a acheté l’activité cyanoacrylate à Eastman Kodak et l’a combinée avec plusieurs sociétés rachetées au cours des années 1970.

Ensemble, en 1991, avant cette acquisition, Loctite, Eastman et Permabond possédaient 75 % du marché industriel du cyanoacrylate4.

En 2017, Permabond continue de produire la formule originale 910.

 

De nos jour la super glue est beaucoup utilisée en modélisme, mais on la trouvera avec des viscosités différentes, en fonction du type de matériaux à coller.

Dans notre cas étant donner que l’on doit coller du Balsa, on utilisera une viscosité plus élevée.

Attention pour le collage de matériaux plastiques ceux-ci blanchi, très embêtant pour des verrières en plastique transparent, donc prudence!

 

 

 

 

 

Il existe des colles Super Glue qui restent liquide tant qu’elles n’ont pas étés polymérisées, la polymérisation peux se faire à l’aide d’un deuxième composé (catalyseur), ou par U.V. (Ultraviolets).

 

Colles et résines UV

 

 

La colle UV est une résine de collage, de revêtement ou d’étanchéité, qui polymérise grâce au rayonnement UV et / ou UVA lumière visible.
Une gamme permet des utilisations dans des domaines très divers tels que l’électronique, le verre, la PLV, le médical, l’optique, l’électroménager, l’aéronautique, le spatial etc.

Avantages colle UV :

  • Transparentes
  • Prise rapide au moment voulu (0,5 à 60 sec)
  • Facilite les opérations de dosage
  • Faible consommation d’énergie
  • Pas de solvant
  • Excellente adhésion sur de nombreux matériaux
  • Large choix de viscosité
  • Dureté adaptable
  • Longue conservation

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Technique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire